HABITAT

Amélioration de l’habitat

La communauté de communes s'engage à aider les personnes à améliorer leur logement pour pouvoir y rester le plus longtemps possible.
Le CIAS apporte une expertise et des subventions aux personnes de plus de 65 ans (selon un plafond de ressources) ainsi qu'un soutien administratif, notamment dans la recherche de financements et d'aide au montage de dossier.

Le CIAS des Coteaux Bordelais met également en place un protocole d’intervention qui pourra conduire à ce qu’il accorde directement des aides aux publics concernés (propriétaires occupants âgés de plus de 65 ans, ou reconnus avec une déficience importante ou sévère en Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées et sous conditions de ressources).

Les personnes qui pourraient se sentir concernées sont invitées à se rapprocher du CCAS de leur commune ou du CIAS des Coteaux Bordelais.

LES TRAVAUX CONCERNÉS

  • les travaux liés au maintien à domicile,
  • la refonte des pièces d’eau : salle de bain et WC,
  • la modularité : équipements permettant l’accès à l’étage ou domotique spécifique,
  • l’accessibilité intérieure des pièces : adaptation intérieure en rez-de-chaussée, transformation d’un garage en chambre,
  • l’accessibilité au logement : aménagement extérieur permettant l’accès au logement, gros œuvre lié à la création d’une pièce adaptée,
  • la reprise des réseaux électriques et de plomberie : mise en conformité au regard de l’handicap ou de la perte de mobilité. Les travaux d’économie d’énergie (pour les personnes aux conditions modestes répondant aux critères d’attribution). L’ensemble de ces travaux devront correspondre aux critères d’éligibilité du crédit d’impôt en vigueur, au moment du dépôt du dossier.
  • les menuiseries,
  • l’isolation des murs,
  • l’isolation des combles,
  • le chauffage.

LES PUBLICS CONCERNÉS

  • propriétaires de plus de 65 ans,
  • propriétaires de moins de 65 ans avec une déficience CDAPH* de plus de 50%,
  • locataires si le propriétaire bailleur est impécunieux et le loyer de sortie conventionné.

* Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées

1. Le CIAS et les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS) identifient les personnes susceptibles d’être concernées.

2. Ces contacts sont alors centralisés au niveau du CIAS.

3. Le CIAS prend ensuite directement contact avec les propriétaires des logements.

4. Des conseils techniques et administratifs leur sont apportés ; une visite des locaux peut éventuellement être organisée.

5. Puis le CIAS se charge du montage des dossiers, qu’il dépose ensuite auprès des autres partenaires (mairies, Agence Nationale de l’Habitat, Conseil général…)

6. Enfin, la commission d’attribution du CIAS se réunit pour statuer sur les dossiers.