Développement durable

- Les actions en faveur de l'environnement

Coteaux Bordelais, territoire zéro mégot !

70 cendriers ont été installés sur le territoire, ils sont identifiables grâce au logo « Jetez : c’est recyclé ! »

Après les instruments d’écriture, les gourdes de compote et les produits bucco-dentaires, votre intercommunalité s’engage à collecter et recycler les mégots de cigarette en partenariat avec TerraCycle.

 

NOUVEAU : collecte des tubes de colle

Les tubes de colle de marque UHU sont collectés par la communauté de communes et les 8 mairies puis recyclés par TerraCycle et transformés en matière première pour la création de mobilier. Les sommes collectées sont reversées à l’association Les Clowns Stéthoscopes.

 

Collecte des gourdes de compote

De la même manière que les instruments d’écriture, les gourdes de compote sont collectées dans vos mairies. Elles sont ensuite envoyées à TerraCycle et transformées en euros qui sont versés à l’association Les Clowns Stéthoscopes pour redonner le sourire aux enfants hospitalisés.

 

Collecte des tubes de dentifrice et brosses à dents

TerraCycle a créé une boîte zéro déchet pour vos produits buccodentaires. La communauté de communes Les Coteaux Bordelais participe, dans les mairies du territoire, à l’opération de recyclage des brosses à dents et des tubes de dentifrice. Les plastiques sont extrudés puis transformés en granulés utilisés dans la fabrication de produits recyclés.
Nous acceptons dans cette boîte les tubes de dentifrice de toute marque avec leurs bouchons et les brosses à dents.

 

Collecte des stylos

Cette opération, lancée par BIC et TerraCycle, est disponible dans toutes les écoles et mairies de la communauté de communes.

Tous les stylos peuvent être collectés : stylos à bille, feutres, porte-mines, effaceurs, marqueurs, surligneurs, correcteurs en tube ou en souris, peu importe leur marque ou leur matière. TerraCycle les recycle ensuite en biens de consommation courante. Ainsi, les instruments d’écriture usagés connaissent une seconde vie, ce qui est plus utile que les vouer à l’incinération ou l’enfouissement, destinations post-mortem habituelles de ces déchets ! Cette action est sponsorisée par BIC à raison de 0,01€ l’unité, permettant ainsi une action solidaire en partenariat avec les enfants et le corps enseignant. Les sommes collectées sont reversées à une association d’intérêt général.

Bic-Arrow-Image-v3-green-FR

 

Bouchons d’amour

 

Agir Cancer Gironde

Comment les bouchons de vin peuvent-ils rapporter de l’argent contre le cancer ? Grâce à une initiative de l’association « Agir Cancer Gironde », créée en 2008 et basée à Villenave d’Ornon, sous la présidence de Françoise Meillan. L’idée est simple et citoyenne : les bouchons en liège et synthétiques – secs uniquement – sont collectés dans le département pour être revendus et recyclés (par exemple en panneaux isolants). L’intégralité de la vente est reversée à l’Institut Bergonié. Ainsi en 2012, 15 000 euros ont été versés pour finaliser des projets de recherche ou en lancer de nouveaux. Il s’agit d’ailleurs de la plus grosse contribution apportée par une association. Ce qui équivalait à environ 9 millions de bouchons !

Les Coteaux Bordelais sont partenaires de cette opération depuis 2011. Plusieurs points de collecte sont présents dans les mairies, à la CDC…

 

contacts

  • www.agircancergironde.com
  • Bernard WALLET (Président) : 06 44 72 30 86
  • Nathalie FABER (Mairie de Salleboeuf) : 05 56 21 21 33

Ces actions représentent ce que l’on appelle « l’économie circulaire » qui permet de recréer de la matière première à partir de nos déchets. Ce sont des gestes simples, pensez-y !

 

Le SEMOCTOM encourage les courses sans emballage

Afin de réduire la consommation d’emballages jetables, le SEMOCTOM lance une opération de sensibilisation du grand public avec le concours des petits commerçants du territoire.
Le SEMOCTOM propose aux commerçants volontaires d’apposer sur leurs vitrines un autocollant signalant leur engagement dans l’opération. Cet autocollant indique qu’ils acceptent de servir directement dans les contenants réutilisables et propres de leurs clients (boîtes en verre ou en plastique, sac en tissus ou même simplement un panier). Une liste des commerçants adhérents sera également accessible sur le site du SEMOCTOM.
Que vous soyez adepte du «zéro déchet» ou juste consommateur responsable, chacun peut à son niveau contribuer à réduire l’usage des emballages plastiques jetables…

Les bornes à TLC (textile, linge, chaussures)

On recense 17 bornes TLC sur le territoire de la communauté de communes :

Prenez de bonnes habit’udes : donnez une deuxième vie à vos vêtements usagés !

D’après une analyse des ordures ménagères résiduelles de 2016, on remarque que 6,3% sont des vêtements (sous-vêtements troués, pantalons, chaussettes…). En 2017 cela atteint près de 1500 tonnes, ce qui représente un coût important pour la collectivité !

Une étude réalisée l’an dernier en déchèterie a également révélé que les vêtements constituent 5% des déchets jetés dans les encombrants, soit 400 tonnes, ce qui représente encore un coût important pour la collectivité !

Or, en 2017, le SEMOCTOM n’a collecté que 297 tonnes de textiles dans les bornes dédiées.

Aussi, merci de ne plus jeter de vêtements usagés dans la poubelle des ordures ménagères ou dans les encombrants en déchèteries. En effet, dans les bornes à TLC (Textiles, Chaussures et Linge), lorsqu’ils ne sont pas réutilisables, tous ces vieux vêtements troués, usés ou démodés, et ces vielles chaussures trop petites sont transformés en isolant ou en moquette pour l’intérieur des voitures. Lorsqu’ils sont utilisables, après un dépoussiérage et un léger lavage, ils sont vendus au poids et/ou donnés pour l’aide humanitaire.

Ainsi, valorisez-les en les déposant dans les bornes d’apport volontaire situées en déchèteries ou dans votre commune. Veillez à ce qu’ils soient emballés dans des poches pour qu’ils restent propres et secs, seule condition à leur recyclage.

NB : Saviez-vous que vous pouvez y mettre aussi les peluches et les jouets en bon état ?

À ce jour, la collecte et le traitement des textiles se fait pour un coût de 0€. Une bonne raison pour utiliser la borne à TLC.

 

Événements en faveur de l’environnement

Grand Nettoyage de printemps Intercommunal

Le développement durable mobilise !